Ambassade de Belgique en Malaisie

La Belgique en Malaisie

Bienvenue sur notre site web !

 Vous êtes un Belge qui vient de s’installer en Malaisie et vous voulez vous inscrire auprès de l'Ambassade à Kuala Lumpur? Vous voyagez comme touriste en Malaisie et vous avez perdu votre passeport? Vous souhaitez faire un voyage en Belgique et vous devez demander un visa? Vous trouverez ici réponse à ces questions.

Ce site vous tiendra également au courant des affaires consulaires qui s’appliquent spécifiquement aux Belges dans la circonscription du Malaisie, de l’actualité de la politique étrangère de la Belgique ainsi que d'autres informations utiles ou d'événements.

 

econsul

A partir du 25/11/2020, l’Ambassade belge à /le Consulat (général) belge à Kuala Lumpur vous offre la possibilité, de vous inscrire en ligne dans les registres consulaires de la population.

Vous avez accès à ce site Web si vous: https://econsul.diplomatie.be/

êtes Belge ;

n'êtes pas (ou plus) inscrit dans une commune belge, car vous avez communiqué votre départ à l'étranger à cette commune ;

possédez une carte eID belge valide et activée ;

connaissez votre code PIN et disposez d'un lecteur de carte.

heures d'ouverture de l'ambassade

En raison de la situation du covid-19, l'ambassade de Belgique ne recevra les visiteurs que le matin, de 9h00 à 12h00, et uniquement sur rendez-vous. Les rendez-vous peuvent être pris par email à kualalumpur@diplobel.fed.be ou par téléphone au +60 3 2162 0025. En cas d'urgence, l'ambassade peut être contactée au +60 12 267 31 12

CORONAVIRUS
Suite à la confirmation de certains cas dans les pays de la juridiction, nous conseillons de consulter régulièrement la pages de : l’OMS.
Le communiqué de l'Institut de Médecine tropicale (Anvers) est accessible ici: https://www.wanda.be/fr/landen/chine/
Par ailleurs le SPF Santé publique a publié une liste de questions fréquemment posées sur ce coronavirus, qui sera mise à jour régulièrement.

 
Restrictions de voyage dues à la pandémie Covid-19:

Lisez tout d’abord notre avis de voyage ici.

Pour toute question complémentaire, vous pouvez nous contacter par e-mail à l’adresse kualalumpur@diplobel.fed.be  ou par téléphone au 012/ 267 31 12 Consultez aussi régulièrement notre page Facebook.

 

Actualités

05 mai

La Vice-Première Ministre et Ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès représente aujourd'hui la Belgique lors de l'Examen Périodique Universel (EPU) du Conseil des droits de l'homme. Elle parlera au nom de l'État fédéral et des entités fédérées. La politique belge en matière de droits humains sera évaluée pour la troisième fois depuis 2011.

28 avr

La Belgique a décidé d’apporter une aide d’urgence à l’Inde, confrontée à une vague particulièrement virulente de COVID-19. Cette aide est constituée de 9000 flacons de Remdesivir, un médicament antiviral utilisé dans le cadre du traitement du COVID-19. Ces flacons proviennent du stock stratégique du SPF Santé Publique. Cette aide d’urgence partira en principe ce vendredi 30 avril.

17 avr

Aujourd'hui, 760 000 masques sont envoyés à Conakry via le mécanisme d'aide d'urgence B-FAST. C'est la réponse de la Belgique à la demande d'aide que la Guinée a soumise au mécanisme européen de protection civile (UCPM) dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Comme le reste du monde, la Guinée a été frappée par la pandémie. Toutefois, la situation sanitaire est encore compliquée par une épidémie de rougeole, une épidémie de fièvre jaune et, récemment, par de nouvelles infections par le virus Ebola, qui, ensemble, exercent une pression énorme sur les installations médicales.

16 avr

En marge de la 64e session de la Commission des Nations Unies sur les stupéfiants (CND), la Belgique a organisé avec d'autres partenaires un événement sur l'accès équitable aux médicaments contrôlés en temps de crise.

15 avr

A partir de ce 15 avril, la Belgique prend la présidence du Groupe d’Experts Gouvernementaux (GGE) dédié aux technologies émergentes dans le domaine des systèmes d’armes létales autonomes, les soi-disant "Robots tueurs". Ce groupe d’experts, qui se réunit dans le cadre de la Convention sur certaines armes classiques à Genève, a pour objectif de clarifier les enjeux légaux, technologiques et militaires soulevés par ces nouvelles technologies, principalement au regard du respect du droit international humanitaire.